A propos de la Confrérie

La Confrérie Saint Symphorien poursuit deux objectifs majeurs, le premier est de perpétuer une tradition multiséculaire au sein de notre village, le second de créer un lieu de vie.

C’est dans ce cadre que la Confrérie s’est constituée sous forme d’ASBL en 2002. Depuis cette date, les membres de la Confrérie ont multiplié les activités afin de permettre aux Symphorinois de se rencontrer.

Le résultat ne s’est pas fait attendre: constituée d’une quinzaine de membres avant sa création, l’ASBL en compte, maintenant, plus de 160.

La Confrérie est ouverte à toute personne de bonne volonté dans le respect des convictions de chacun.

Châsse et Confrérie, hier et aujourd’hui

Châsse de Saint Symphorien

Le village de St-Symphorien peut s’enorgueillir de posséder un trésor en ses murs. En effet, lors de l’attribution des autels de Saint-Symphorien et de Spiennes à l’Ordre de Saint Jean de Jérusalem, Mgr Allard, évêque de Cambrai nous faisait cadeau d’une chasse, c’était en 1171. Notre châsse est donc là depuis plus de 830 ans. Elle contient actuellement des reliques de Saint Symphorien, né en 160 à Autun, France, de parents chrétiens. Refusant de se prosterner devant le char de la déesse Cybèle honorée par l’occupant romain, il est arrêté, jugé et décapité en 180.

Châsse et reliques sont processionnées depuis que la peste a ravagé notre région afin d’éradiquer ce fléau. Elles le sont toujours aujourd’hui après de rares arrêts lors des guerres mondiales.

Si la « Confrérie Saint Symphorien » est officiellement ASBL depuis 2002, des groupes d’hommes ont toujours porté la chasse et la statue du Saint. Ce groupe était rarement modifié, les participants se groupant par paires de même taille pour faciliter l’opération.

Aujourd’hui, la Confrérie veille au respect de ces traditions. Elles comptent près de 120 membres, hommes et femmes, dont 27 jeunes. Elle se veut aussi rassembleuse des villageois en organisant diverses activités.

Deux grands moments traditionnels se déroulent dans le village : le Tour (13 km) le jeudi suivant la Pentecôte et la procession le 4ème WE d’août proche de la fête de Saint Symphorien (22 août) ou elle invite plusieurs groupes extérieurs.

La Confrérie participe aussi : le jeudi de l’Ascension à la procession de  Frameries, le lundi de Pentecôte à la Sainte Rolende à Gerpinnes, le dimanche de la Trinité à la procession du Car d’Or à Mons (depuis le 6 juin 1982), le dimanche proche de la fête de Saint Jean Baptiste à la procession d’Havay, le 15 août à Ghlin et à Havré  et le 2ème dimanche d’octobre à celle de Saint Ghislain.

Dans le souci de rassembler le village dans la « confraternité » elle met sur pieds certaines activités : expositions, concerts, dîners de ducasse, journée du chicon, activités pour les jeunes confrères et consoeurs.

Bienvenue à tous dans le respect de chacun.